- Articles -


Publication : 07 juin 2018

Déposez ou consultez des annonces sur SPOT

SpotVenez découvrir SPOT, le réseau d'offres entre postiers qui va vous permettre d'échanger des offres intéressantes et diversifiées.

Déposez ou consultez sur SPOT les annonces qui sont accessibles à tous les postiers (actifs et retraités).

Pour vous aider consultez les documents en téléchargement.
Types d'annonces que vous pouvez trouver dans les différentes rubriques :

RUBRIQUE VACANCES :
Locations de vacances pour les postiers qui n’ont pas encore trouvé d’hébergement de vacances, co-voiturage pour les vacances, bons plans pour les vacances : lieux de vacances, activités sportives ou de loisirs avec ou sans enfants, sites à visiter, terroirs à découvrir etc.

RUBRIQUE QUOTIDIEN :
Offres de services (garde d’enfants, gardiennage maison ou animal de compagnie), vos restaurants préférés, vos recettes de cuisine, vos conseils pour s’occuper du jardin et/ou de la maison etc. Des locations ou des ventes de biens immobiliers dans votre région. Partagez vos adresses d’expositions ou de manifestations culturelles dans votre région, signalez des projets solidaires ou des projets de création artistiques qui auraient besoin d’aide bénévole.

POUR S'INSCRIRE
• Accédez au site de SPOT via Internet en tapant l’adresse de « portail malin » et aller sur la page SPOT.


Publication : 07 juin 2018

Résidences avec services pour seniors

DomitysEn partenariat avec LA POSTE, DOMITYS, leader des résidences services seniors nouvelle génération depuis plus de 15 ans propose une offre dédiée aux postiers seniors et aux postiers actifs aidants.

Avec plus de 70 résidences ouvertes représentant 9000 logements, DOMITYS propose un art de vivre unique partout en France. Les Résidences offrent un cadre de vie agréable dans un appartement tout confort mais aussi plus de 900 m² d’espaces Club (restaurant, piscine, salle de sport, espace beauté,…) ainsi qu’un éventail de services et d’animations sur mesure (restauration, ménage, blanchisserie,…).

Chez DOMITYS, les Seniors peuvent élire domicile ou se reposer durant un court séjour (convalescence, vacances, répit de l’aidant…).

Les avantages proposés aux postiers seniors et aux postiers aidants* sur les séjours temporaires**:

• 1 personne : 80 € TTC la nuitée
• 2 personnes: 110 € TTC la nuitée
* Nuitée à tarif préférentiel (80 €/nuitée pour une personne et 110 €/nuitée pour deux personnes) pour tout Séjour Temporaire tel que défini aux conditions générales de vente DOMITYS dans un appartement de type T2, d’une durée minimale de 5 nuitées et dans la limite de 30 nuitées, effectué avant le 31 décembre 2018.
Offre réservée aux postiers actifs et retraités.
Offre valable une seule fois par personne sur son premier Séjour Temporaire, hors renouvellement éventuel.
Offre valable dans toutes les Résidences DOMITYS situées en France Métropolitaine.
Offre non cumulable avec les autres offres promotionnelles en cours et sous réserve de disponibilités.
**séjours soumis aux conditions générales de vente DOMITYS comprenant la location d’un studio meublé avec TV, l’abonnement aux services d’accueil et d’animation du club DOMITYS, l’assistance 24 h/24 par téléphone et par bracelet émetteur, la pension complète (petits-déjeuners, déjeuners et dîners), la fourniture et le changement du linge de lit et de bain et le ménage quotidien. Consommations téléphoniques et boissons non incluses. • DOMITYS SAS au capital de 2.000.000€ - RCS Paris B 488 701 434 - 42 av. Raymond Poincaré - 75116 Paris

De plus pour les détenteurs du certificat d'aidant, le séjour dans une résidence DOMITYS, avec l'aidé, permet de bénéficier de l'aide au répit.
Pour en savoir plus sur l'aide au répit. Pour en savoir plus :
• Site Internet : www.domitys.fr
• Faire un devis en ligne
• Trouver une résidence
Pour en bénéficier, contactez le Service clientèle au 02 47 51 70 00 (prix d’un appel local).

Code avantage : DOMPOSTE

OFFRE RÉSERVÉE AUX POSTIERS ACTIFS & RETRAITÉS

TARIF PRIX RÉDUCTION
La journée prix TTC public 2017 pour 2 personnes 110 € au lieu de 139 € 21%
La journée prix TTC public 2017 pour 1 personne 110 € au lieu de 139 € 27%


Publication : 15 mai 2018

Aspa : les montants à venir pour les années à venir

ASPALe montant de l'Allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa) a été revalorisé au 1er avril 2018. C'est ce que précise un décret publié au Journal officiel du 31 mars 2018.

Au 1er avril 2018, le montant maximum annuel de l'Aspa pour une personne seule est donc passé à 9.998,40 euros (833 euros par mois).

Par ailleurs, ce décret prévoit de nouvelles revalorisations en janvier 2019 et en janvier 2020 avec un montant de l'Aspa qui passera à 10.418,40 euros par an pour une personne seule à compter du 1er janvier 2019 et à 10.838,40 euros par an toujours pour une personne seule à compter du 1er janvier 2020, ces revalorisations s'appliquant également au montant du minimum vieillesse.

Rappel : l'Aspa est une prestation mensuelle accordée aux retraités ayant de faibles ressources. Son montant dépend des ressources et de la situation familiale (seul ou en couple) des retraités.

Depuis 2006, l'Aspa remplace les différentes prestations qui intervenaient dans le cadre du minimum vieillesse. Néanmoins, les personnes qui bénéficiaient des allocations du minimum vieillesse avant 2006 ou qui ont commencé à en bénéficier en 2006 peuvent continuer à les percevoir si elles n'ont pas demandé à bénéficier de l'Aspa.

Textes de référence
Décret du 30 mars 2018 portant revalorisation de l'allocation de solidarité aux personnes âgées


Publication : 15 mai 2018

Des applis et tablettes pour lutter contre l'isolement et les chutes des personnes âgées

Les nouvelles technologies connaissent un développement exponentiel depuis quelques années. Et ce n’est que le début. De fait, le monde de demain sera totalement connecté et ces nouvelles technos vont s’ancrer de plus en plus profondément dans notre vie et notre quotidien.

Depuis quelques années, c’est le cas notamment pour un secteur : celui du maintien à domicile des personnes âgées et celui du « care ». Ces dernières sont en effet de plus en plus nombreuses à rester vivre chez elles, comme le révèle une récente étude de l’Ined.

Ainsi, en 2011, 7 personnes de 85 ans et plus sur 10 vivaient à leur domicile, seules ou en couples, contre seulement une personne sur deux en 1982. Les nouvelles technologies font partie des solutions permettant à nos parents et grands-parents de rester vivre plus longtemps à leur domicile, de manière autonome et en toute sécurité.

Parmi les solutions qui existent sur le marché, des dispositifs de téléassistance offrant à leurs utilisateurs la possibilité d’être aidés en cas de problème tout en facilitant le contact avec leurs proches. S’ils ne sont pas encore si répandus, ces dispositifs devraient peu à peu équiper les habitations des seniors, qui représenteront plus de 16% de la population française à l’horizon 2050, selon certaines estimations (Source : Futura-Sciences).

Certains ont d’ailleurs déjà adopté la télésurveillance pour veiller sur leurs proches, à l’image de Sandrine, 44 ans : « Ma grand-mère est tombée au mois de septembre en poussant la porte de sa véranda. Elle s’est brisé le genou et elle a voulu se relever, mais elle n’a jamais pu… Elle a donc utilisé son bracelet et son problème a été détecté. Les proches n’étaient pas là mais les secours sont arrivés tout de suite ». Sandrine et sa famille ont opté pour la solution de Groupama, baptisée Noé, constituée d’un bracelet avec bouton d’appel, d’une tablette et d’une application.

Elle ajoute : « Ce qui m’a convaincu dans ce dispositif, c’est le lien social par la tablette, parce que ma mamie habite loin et on ne prend pas forcément le temps de l’appeler régulièrement. Là, je peux enfin lui envoyer des photos ! J’ai mon frère qui est agriculteur qui lui envoie souvent des clichés des travaux à la ferme. Elle a l’impression de revivre son temps à elle et ses journées sont plus agréables maintenant grâce cette communication plus régulière ».

Et si la technologie reste difficile à appréhender pour certains, d’autres parviennent rapidement à l’intégrer dans leur quotidien. Du haut de ses 81 ans, Denise est fière d’être « une mamie connectée ». Sa tablette (en location tout comme le bracelet) permet d’appeler facilement les enfants. « Je me sens entourée » ajoute-t-elle en glissant son doigt sur l’écran de cette tablette qui lui est devenue si familière en quelques semaines. « Cela nous donne une sensation de liberté, d’assurance et de sécurité (…) Je suis quand même loin de tout ! Je suis toute seule et si je n’avais pas pu rester chez moi, j’aurais dû me séparer de mon chien. Cela aurait été terrible ».

Ce type de service est sans doute une solution pour l’avenir du maintien à domicile. Accessible d’un point de vue financier, simple d’utilisation autant pour les ainés que pour leur famille, la téléassistance permet à tous de se sentir rassurés. Sans être pour autant « intrusive » dans le quotidien. Bref, clairement une bonne solution pour vivre plus longtemps chez soi en toute autonomie !


Publication : 15 mai 2018

Les fêtes de l'air 2018 du cercle Aéronautique avec baptêmes et vols découverte

Faites un vol pour 25 euros seulement! (prix spécial pour les personnels de la Poste)
Cette fête est ouverte à tous les personnels de La Poste et d'Orange ainsi qu'à leurs amis;
Comme chaque année, le Cercle Aéronautique, avec les aéroclubs partenaires de Meaux, Bordeaux, Besançon et Dreux, organise des grandes journées de découverte de l'aviation
• Le 27 mai 2018 à Dreux Vernouillet
• Le 27 mai 2018 à Meaux Esbly
• Le 17 juin 2018 à Besançon La Vèze
• Le 24 juin 2018 à Bordeaux Léognan Saucats
A QUEL ENDROIT CES JOURNÉES SE DÉROULENT-ELLES ?
• Pour la journée de Dreux :
Route de Chateauneuf 28500 Vernouillet à l'aéroclub de Dreux
• Pour la journée de Meaux :
En Seine et Marne, à l'aérodrome de Meaux-Esbly à l'aéroclub "Union des Pilotes Civils de France" 77450 Isles les Villenoy
Une "feuille de route" détaillée est à télécharger en bas de cette page et ici : trajet jusqu'à Esbly
• Pour la journée de Bordeaux :
L'aérodrome de Bordeaux Léognan Saucats situé au 305 route de Mont de Marsan à 33850 Léognan à 20 km au sud de la ville de Bordeaux, en bordure du domaine viticole des Graves Pessac Léognan. La plate-forme est un lieu de promenade dominicale très prisé par les habitants de la Communauté Urbaine, mais également par les visiteurs de passage à Bordeaux. Le restaurant Les Ailes présent sur place à proximité immédiate de l´aire de stationnement des avions, est ouvert toute l´année et sert de nombreux repas le midi y compris le week-end.
• Pour la journée de Besançon :
Près de Besançon, dans le Doubs, à l'aérodrome de La Vèze à l'école de pilotage "Domergue Aviation" route de Pontarlier 25660 La Vèze

QUELLE DIFFÉRENCE Y A-T-IL ENTRE LE BAPTÊME DE L'AIR ET LE VOL D'INITIATION.

Le document complet et réservation


Publication : 15 mai 2018

La Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie et la journée nationale de solidarité

En 2018, la journée de solidarité devrait rapporter 2,42 milliards d’euros au titre de la contribution solidarité autonomie (CSA) et 765,4 millions d’euros au titre de la contribution additionnelle de solidarité pour l’autonomie (CASA). La journée de solidarité a été mise en place en 2004 pour financer une meilleure prise en charge des personnes en perte d’autonomie, après la canicule de 2003 qui avait mis au jour les insuffisances de l’accompagnement des personnes âgées en France. Combien rapporte la journée de solidarité ?
En 2018, la journée de solidarité devrait rapporter 2,42 milliards d’euros. En 2017, elle a rapporté 2,37 milliards d’euros.
En 2018, la CASA devrait rapporter 765,4 millions d’euros. En 2017, elle a rapporté 743,8 millions d’euros.
Entre 2004 et 2017, la journée de solidarité a rapporté 30 milliards d’euros et la CASA a permis de collecter 3,36 milliards d’euros.

À quoi servent les revenus de la journée de solidarité ?
La loi prévoit que le produit de la CSA est affecté chaque année au financement des dispositifs individuels et collectifs de la perte d’autonomie par l’intermédiaire de la CNSA :
60% pour les personnes âgées (40% pour le financement des établissements et services, 20% pour l’allocation personnalisée d’autonomie (APA), distribuée par les conseils départementaux au bénéfice des personnes âgées vivant à domicile ou en établissement) ; 40% pour les personnes handicapées (26% pour le financement de la prestation de compensation du handicap -PCH-, et des maisons départementales des personnes handicapées -MDPH-, 14 % pour le financement des établissements et services médico-sociaux).

Les 2,42 milliards d’euros qui devraient être collectés au titre de la contribution solidarité pour l’autonomie (CSA) seront redistribués de la façon suivante :
. 1,45 milliard d’euros au bénéfice des personnes âgées :
. 483,9 millions d’euros versés aux conseils départementaux pour le financement de l’allocation personnalisée d’autonomie (APA) ;
. 967,7 millions d’euros alloués aux établissements et services médico-sociaux accueillant ce public.
. 967,7 millions d’euros au bénéfice des personnes handicapées :
. 629 millions d’euros versés aux conseils départementaux pour le financement de la prestation de compensation du handicap (PCH) et le fonctionnement des maisons départementales des personnes handicapées (MDPH) ;
338,7 millions d’euros alloués aux établissements et services médico-sociaux accueillant des personnes en situation de handicap.

En 2018, l’intégralité des recettes de CASA sera versée à la CNSA, soit 765,4 millions d’euros. Là encore, ce chiffre reste une prévision qui peut évoluer.

La CASA permettra de financer :
453,7 millions d’euros pour revaloriser l’APA à domicile, c’est-à-dire augmenter le nombre d’heures d’aide à domicile pour les personnes âgées qui en ont le plus besoin et diminuer le niveau de participation financière des personnes (versement aux conseils départementaux) ;
. 180 millions d’euros pour des actions de prévention de la perte d’autonomie - conférences des financeurs, forfait autonomie - (versement aux conseils départementaux) ;
101 millions d’euros pour financer les établissements et services médico-sociaux ;
6 millions d’euros pour renforcer l’accompagnement des proches aidants de personnes âgées en perte d’autonomie et soutenir le développement de l’accueil familial (versement aux conseils départementaux) ;
5 millions d’euros pour abonder les fonds départementaux de compensation du handicap ;
Lorsque la CASA n’est pas totalement utilisée, les recettes non-utilisées restent pleinement affectées à la CNSA. Elles alimentent ses fonds propres qui contribuent au financement d’autres actions au bénéfice des personnes âgées et des personnes handicapées.
Textes de la CNSA – 14 mai 2018


Publication : 10 avril 2018

Les ASPTT acteurs engagés et citoyens

handisportLa Fédération Sportive des ASPTT et ses clubs mènent chaque année des actions ponctuelles ou dans la durée en faveur des publics prioritaires et notamment ceux en situation de handicap.

L’objectif est de rendre le sport et les évènements sportifs accessibles à tous. Sur ses manifestations nationales, la FSASPTT développe ainsi des actions d’accueil et d’intégration de ces publics.


Quelle différence entre handisport et sport adapté ?

L'un comme l'autre sont intégrés dans la notion de handicap, pourtant le distinguo est notable.

Le handisport regroupe l'ensemble des personnes ayant des handicaps moteurs, physiques ou sensoriels. Ces personnes ont besoin que le matériel mis à leur disposition soit adapté à leur problème mais les explications sur la pratique restent identiques à une personne valide.

Le sport adapté permet aux personnes ayant des handicaps mentaux de pouvoir pratiquer une activité sportive. Le handicap mental nécessite des explications adaptées car la compréhension est la base du problème. Ces personnes, déjà encadrées par ailleurs, peuvent donc intégrer les clubs lors de stages spécialement conçus pour eux.

Présentation du projet autisme FSASPTT / Fondation Orange.
A partir du projet pilote mené par le Montpellier Métropole ASPTT, la Fédération Sportive des ASPTT lance un programme éducatif et sportif pour les enfants autistes de 18 mois à 9 ans d’envergure nationale. Portée par des valeurs sociales et sociétales, la Fédération Sportive des ASPTT souhaite qu’en 2020 une injustice soit réparée : les enfants autistes sont comme les autres dans la pratique du sport. Ce projet bénéficie d’un partenariat complémentaire entre un opérateur, la FSASPTT, un co-financeur la Fondation Orange, et un organisme expert, le Centre de Ressources Autisme.

Ce programme a été mis en place à Montpellier en septembre 2015, en tant que projet pilote, et compte aujourd’hui 13 enfants de 18 mois à 9 ans qui participent aux activités. Cette expérience test a permis de déployer ce programme dans 4 nouveaux clubs : l’ASPTT Toulouse, l’ASPTT Marseille, l’ASPTT Strasbourg et l’ASPTT Rouen.

Retrouvez la liste des ASPTT ayant une section handisport ou sport adapté :

• Agen : Cyclotourisme
• Alençon : Natation, Randonnée pédestre
• Angers : Judo
• Auxerre : Cyclosport
• Bayonne : Billard
• Bar-le-Duc : Musculation, Pétanque
• Blois : Pétanque, Tennis, Tir à l'arc
• Brives : Gym Pilate
• Caen : Football
• Cagnes-sur-Mer : Randonnée pédestre.
• Cayenne : Tennis
• Carcassonne : Badminton, Musculation, Tennis.
• Castres : Cyclotourisme, Ski Alpin
• Chambéry : Escalade, Gymnastique d'entretien, Ski Alpin, VTT.
• Cholet : Pétanque, Relaxation bien-être, Sport adapté, Taï Chi.
• Clermont-Ferrand : Randonnée pédestre
• Dijon : , Canoë-kayak, Natation
• Fougères : Athlètisme, Cyclotourisme, Musculation, Sport adapté, Triathlon, VTT
• Grand Lyon : Alpinisme - Cyclotourisme - Randonnée pédestre - Ski Alpin - Ski Nordique
• Grand Toulouse : Karaté, Tennis de Table, Zumba. Programme éducatif et sportif pour les enfants autistes de 18 mois à 9 ans : KidiSPORT.
• Grasse : Omnisports
• Grenoble : Multisports, Sarbacane
• Hyères : Golf, Gymnastique d'entretien, Tennis de Table.
• Lannion : Escrime
• Laval : Sport adapté
• Le Mans : Cyclotourisme
• Lille Métropole : Haltérophilie, Musculation,Tennis de Table
• Marmande : Arts et loisirs, Randonnée pédestre, Tennis.
• Marseille : Golf. Programme éducatif et sportif pour les enfants autistes de 18 mois à 9 ans
• Marseille, Tennis club de la Fourragère : Tennis
• Metz Métropole : Cyclotourisme - Golf - Randonnée pédestre - VTT
• Montluçon : Tennis de Table
• Montpellier : KidiSPORT, Natation. Programme éducatif et sportif pour les enfants autistes de 18 mois à 9 ans : KidiSPORT, Natation.
• Moulins La Sarbacane de Bessay : Sarbacane.
• Nantes : Natation
• Orléans : Football
• Pays Catalan : Musculation, Zumba
• Poitiers : Natation
• Quimper : Gymnastique d'entretien, Nautisme, Ski Alpin,Tennis, Tennis de Table.
• Rouen : Athlétisme, Basket-ball, Judo, Lutte libre, Randonnée pédestre - Programme éducatif et sportif pour les enfants autistes de 18 mois à 9 ans : KidiSPORT, Lutte.
• Romans : Tennis de Table
• Saint-Brieuc : Basket-ball
• Saint-Etienne : Cyclotourisme
• Saint-Malo : Basket-ball
• Séte : Handisport
• Soissons : Tennis de Table
• Strasbourg : Badminton - Judo - Ski. Programme éducatif et sportif pour les enfants autistes de 18 mois à 9 ans : Athlétisme, Badminton, KidiSPORT.
• Thionville : Cyclotourisme, Ski Alpin, Tennis
• Toulon : Natation
• Troyes : Handisport
• Vannes : Pétanque
• Vesoul : Natation, Tennis

POUR EN SAVOIR PLUS
Retrouvez la page handisport, sport adapté de la Fédération Sportive des ASPTT


Publication : 10 avril 2018

Les seniors et le sport

seniorsLes seniors sont bien conscients des bienfaits d'une activité physique régulière

À l’occasion de l’ouverture prochaine du Salon des seniors, la 7ème édition du baromètre Sport Santé de la Fédération Française d’Education Physique et de Gymnastique Volontaire (FFEPGV) fait le point sur la pratique sportive des 60 ans et plus. Parmi les faits saillants, six seniors sur dix pratiquent au moins une heure de sport par semaine car ils sont bien conscients des bienfaits de l’activité physique sur la santé. Il semblerait qu’avec le temps, les messages de santé publique commencent à faire leurs effets. C’est en tout cas ce que laisse supposer ce nouveau baromètre de la FFEPGV.

Et comme le remarque Patricia Morel, présidente de cette fédération : « le bien vieillir est devenu un sujet de santé publique prioritaire. L’activité sportive serait ainsi le meilleur « anti-âge ». Il est primordial de favoriser l’autonomie des seniors le plus longtemps possible et de leur proposer des activités physiques régulières et motivantes réduisant le risque de perte d’autonomie ».

Selon la 7ème édition du Baromètre Sport Santé FFEPGV, les seniors restent donc actifs pour être en meilleure santé. En effet, selon les deux-tiers d’entre eux, pratiquer une activité physique au moins une fois par semaine permet de garder la forme et pour plus de la moitié (53%) de se sentir bien mais aussi d’être en bonne santé et de ne pas tomber malade (50%). Ce sont là les trois raisons qui les motivent !

Toujours selon cette étude, les seniors pratiquent 3H54 d’activités physiques en moyenne par semaine contre 3H18 pour l’ensemble des Français. Et ceci est d’autant plus vrai qu’on pour les hommes de soixante et plus. Ces derniers consacrent ainsi 36 minutes de plus en moyenne à la pratique d’activité physique que les femmes (4H12 contre 3H36).

Et en région ? Le palmarès des seniors les plus actifs revient aux régions Grand Est et Pays de La Loire avec respectivement une moyenne de 5H36 et de 5H06 de pratique d’une activité physique par semaine. A l’opposé, ce sont les régions Auvergne-Rhône-Alpes et Hauts-de-France qui enregistrent les temps de pratique les plus faibles avec 2H54 et 2H36, soit une différence d’une heure ou plus avec l’ensemble des seniors !

Et Patricia Morel de conclure : « le lien social et la proximité sont les fers de lance de notre approche. Nos séances de gymnastique volontaire sont ouvertes à tous et permettent de tisser des relations intergénérationnelles riches et indispensables au bien vieillir. En intérieur et en extérieur, nous proposons des séances de multi-activités mais aussi des programmes plus spécifiques adaptés aux envies et aux besoins de chacun ».

*Enquête menée par Ipsos sur Internet du 14 au 17 décembre 2017 auprès d’un échantillon de 2 183 personnes, constituant un échantillon national représentatif de la population française, âgée de 15 ans et plus.


Publication : 10 avril 2018

Les chiffres clés de la retraite avec l'Assurance retraite

chiffres Comme tous les ans, l’Assurance retraite publie les chiffres clés de l’année précédente. Dans cet esprit, elle vient de mettre en ligne les principales données de 2017. En voici les grandes lignes : plus de 14 millions de retraités dans le pays avec un âge moyen de 74.1 ans. Détails.

Les chiffres clés de la retraite avec l'Assurance retraite

Avant d’aller plus loin, rappelons que l’Assurance retraite est le service public de la retraite de la Sécurité sociale. Il s’agit en fait du premier organisme français de retraite qui d’une part, gère la retraite du régime général de la Sécurité sociale et d’autre part, gère les actions de prévention en faveur du bien-vieillir et de la préservation de l’autonomie des retraités.

Chaque année, l’Assurance retraite fait le point sur l’état de la retraite en France. Ainsi, selon ses derniers chiffres, au 31 décembre 2017, cet organisme public a versé une retraite personnelle ou de réversion à un peu plus de 14,1 millions de retraités. Parmi eux, près de la moitié, 43%, a cotisé à plusieurs régimes de retraite de base durant leur carrière professionnelle.

Toujours selon ces données, l’âge moyen du retraité du régime général a légèrement augmenté : de fait, il était l’année dernière de 74,1 ans contre 73,9 ans en 2016. Les chiffres 2017 indiquent aussi que le nombre d’attributions de retraites personnelles a augmenté de 3,1% par rapport à ceux de 2016.

Le montant de base moyen du droit direct servi pour une carrière complète au régime général est de 1.053 euros par mois en 2017 contre 1.041 euros en 2016. Toujours selon l’Assurance retraite, il semblerait que le nombre de départs en retraite anticipée « longue carrière » ai baissé l’année dernière passant de 167.659 en 2016 à 162.534 en 2017.

A noter que la quasi-totalité (97%) des nouveaux retraités a un âge compris entre 60 ans et l’âge légal. Enfin, le nombre de retraite progressive est en légère hausse avec 9.535 attributions au cours de l’année 2017 contre 8.895 au cours de l’année 2016. Parmi l’ensemble des retraités en paiement au 31 décembre 2017, 15 911 sont en retraite progressive contre 11 561 au 31 décembre 2016. Enfin, un peu plus de 19% des retraités sont bénéficiaires d’une retraite de réversion.

(Senior Actu)


Publication : 11 avril 2018

SÉJOUR AIDANTS/AIDÉS

AFEHL'AFEH, organise un séjour répit à destination des aidants familiaux et de leurs aidés.

DES TEMPS POUR LES AIDANTS :
• comment préserver sa santé, prendre soin de soi pour pouvoir prendre soin de son proche...
• Des prises en charge pour les aidés pour des temps de loisirs et des services à la vie quotidienne.
• Des temps de loisirs et de détente partagés, Visite de la Corrèze, piscine, soirées animées…


UN SÉJOUR CONVIVIAL, DE RÉPIT, DE DÉTENTE ET D'ÉCHANGES.
• Ce séjour aura lieu du 30 Avril au 5 Mai 2018
• Formule proposée : 5 jours : 320 € par personne (Toutes prestations incluses : hébergement, restauration, formation, animations, loisirs)
N'attendez pas pour profiter, aidants et aidés ensemble, de ce séjour placé sous le signe du répit, de la détente et de la convivialité.

Bon à savoir : Ce séjour est éligible aux « Coups de Cœur COGAS ».

Inscription :
VSA – CORREZE
05 55 17 01 67
www.vsa-correze.com

Informations :
AFEH – Pôle Offre Vacances et Séjours
05 55 17 44 03
www.afeh.net


Publication : 6 mars 2018

CSG : un retraité français saisit la cour européenne des Droits de l'Homme

billetsVoici une CSG qui a du mal à passer ! En effet, Jean, un retraité de Gravelines (Nord) vient de saisir la cour européenne des Droits de l’Homme (CEDH) considérant que cette nouvelle mesure du gouvernement Macron est discriminatoire
Contrairement à ce que d’aucuns pensent, tous les retraités ne sont pas riches, loin de là ! De fait, de nombreux pensionnés vivent avec une petite pension qui non seulement n’augmente pas, mais qui en plus, a tendance à baisser avec l’arrivée de nouvelles taxes plus ou moins directes !

C’est dans ce contexte, que Jean, un retraité de Gravelines dans le Nord a décidé de saisir la cour européenne des Droits de l’Homme, considérant que la hausse de la CSG pour les retraités était discriminatoire, indique un récent article du quotidien La Voix du Nord.

Il a donc envoyé un courrier à la CEDH indiquant qu’« en relevant le montant du prélèvement de la CSG, ma retraite est amputée de 2,52%, soit une perte de 75 € par mois ! ». Et l’homme de poursuivre : « si certains salariés ont effectivement vu leur salaire augmenter, pour le retraité que je suis, cette augmentation, non compensée par ailleurs, ramène mon niveau de retraite à celui de juin 2012 ! Et je ne suis pas le seul dans cette situation ».

Pour Jean, cette décision du gouvernement Macron est discriminatoire envers les retraités qui, indique-t-il encore dans sa lettre, « qui ont contribué à la richesse du pays au travers de leur travail, et dont bon nombre continuent à être acteurs de la vie du pays au travers de leurs engagements associatifs ou autre ». Il demande in fine au gouvernement français de compenser cette perte de revenu.

Rappelons que la CSG est passée pour les retraités de 6,6% en 2017 à 8,3% en 2018. Toutefois, vous êtes exonérés si votre revenu ne dépasse pas 11.018 euros pour une personne seule (1 part) et 16.902 euros pour un couple soumis à imposition commune (2 parts).


Publication : 6 mars 2018

Internet : les seniors face aux écrans : l'hyperconnexion n'est pas sans risque

internetInconcevable il y a encore une dizaine d’années, la révolution numérique est en marche au sein de la population de seniors qui rattrape à grands pas le retard pris sur les jeunes. Télévision, smartphone, ordinateur, tablette… contre toute, ces objets n’ont quasiment plus de secrets pour les plus de 55 ans et leur permettent de s’informer, de rester en contact avec leurs proches, de se divertir, de faire des achats et surtout, de continuer à se sentir jeunes. Mais cette hyperconnexion n’est pas sans risque…

En quelques années seulement, une grande part des seniors sont parvenus à surmonter leurs peurs et leurs réticences face aux nouvelles technologies. Ils sont ainsi de plus en plus nombreux à être connectés : 80% des 55-64 ans surfent sur le web contre 63% des 65-75 ans ; 89% des 55-75 ans se sentent à l’aise sur Internet ; 94% des 55-75 ans possèdent un ordinateur et 60% un smartphone ; 30% vont sur les réseaux sociaux, tous les jours ou presque… Enfin, une personne de plus de 70 ans sur deux passe plus de 21 heures par semaine devant son écran de TV !

On comprend dès lors que les anciens -tout comme les plus jeunes- sont à risque en matière de « pratique excessive d’écran ». Rappelons que plus on passe de temps sur un écran, plus on est sédentaire. Et plus on est sédentaire, plus on met en danger sa santé ! Cette relation de cause à effet ne fait aujourd’hui plus aucun doute.
Selon l’OMS, la sédentarité a un impact majeur sur la mortalité puisqu’elle est le quatrième facteur de risque dans le monde. Elle multiplie par deux le risque de maladie cardiovasculaire, de diabète et d’obésité. Elle accroit aussi significativement les risques de cancer du côlon, de troubles lipidiques, d’ostéoporose, d’hypertension artérielle, de dépression et d’anxiété.

A contrario, une activité physique régulière est un facteur de prévention majeur pour les personnes âgées, en agissant sur différentes fonctions : cœur et artères (amélioration de la performance cardiaque et de la vascularisation des tissus) ; cerveau (ralentissement du vieillissement cérébral) ; respiration (meilleure oxygénation des cellules) ; métabolisme (augmentation du taux de bon cholestérol, augmentation de la sensibilité à l’insuline et réduction des risques de souffrir de diabète de type 2) ; appareil locomoteur (augmentation de la force musculaire et préservation du capital osseux ; prévention de l’ostéoporose) ; psychisme (réduction des risques de stress, anxiété et dépression) ; sommeil (amélioration du sommeil).

Selon une étude récente menée par des chercheurs américains de l’université George Washington, les seniors de plus de 50 ans passant chaque jour plus de 5 heures devant leur télévision auraient un risque plus élevé (+ 65%) de souffrir d’invalidité que les seniors y consacrant moins de deux heures.

Pour garder son autonomie le plus longtemps possible, il est donc vivement recommandé : de limiter le temps passé chaque jour devant un écran ; d’être plus actif au quotidien (faire du sport, mais aussi multiplier les occasions de bouger dans la vie de tous les jours ; faire le ménage, bricoler, jardiner, marcher…) ; lorsque l’on regarde la télévision, de faire des pauses actives régulièrement. Par exemple, profiter des coupures publicitaires pour se lever et marcher ou faire quelques exercices de renforcement musculaire ou des étirements.
Senior actu


Publication : 6 mars 2018

Don de jours de repos à un collègue : le dispositif concerne désormais les aidants

autonomieBon à savoir : les proches aidants de personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap peuvent désormais bénéficier du dispositif de don de jours de repos non pris par d'autres salariés de leur entreprise.

Ce nouveau dispositif, prévu par la loi n° 2018-84 du 13 février 2018 est calqué sur celui déjà ouvert au bénéfice des parents d'un enfant gravement malade.

Il vient s'ajouter au dispositif existant de congé de proche aidant, non rémunéré celui-ci. Ainsi, un salarié peut, en accord avec son employeur, renoncer anonymement et sans contrepartie à toute ou partie de ses jours de repos non pris au bénéfice d'un collègue qui vient en aide à un proche atteint d'une perte d'autonomie d'une gravité particulière ou présentant un handicap.

Cela concerne les employés du secteur privé comme les agents publics civils et militaires.

Le salarié bénéficiaire du don verra sa rémunération maintenue pendant sa période d'absence, qui sera assimilée à une période de travail effectif pour la détermination de ses droits et il conservera le bénéfice de tous les avantages qu'il avait acquis avant son absence.

À savoir : il s'agit de tous les types de jours de repos : jour de RTT, journées offertes par l'entreprise, jours de récupération, congés payés, etc. Cependant, s'agissant de congés payés annuels, le salarié ne pourra renoncer qu'aux jours au-delà du 24e jour ouvrable.

Textes de référence
Loi n° 2018-84 du 13 février 2018 créant un dispositif de don de jours de repos non pris au bénéfice des proches aidants de personnes en perte d'autonomie ou présentant un handicap.


Publication : 15 février 2018

SERVICE D’AIDE À LA RECHERCHE DE PLACE EN MAISON DE RETRAITE

maison retraiteNouveau service de La Poste-D.N.A.S : l’accompagnement à l’entrée en maison de retraite Ne plus se sentir en sécurité à son domicile, ressentir le besoin d’être entouré au quotidien : autant de raisons de s’interroger sur l’éventualité d’un séjour en maison de retraite. Cette réflexion peut avoir lieu en vue d’un déménagement ou seulement d’un séjour de courte durée (par exemple en l’absence de l’aidant habituel ou pour surmonter une difficulté passagère suite à une hospitalisation). Pour vous soutenir dans cette décision, La Poste met gratuitement à votre disposition un service d’écoute et d’analyse de vos besoins. Que ce soit pour vous-mêmes ou en tant qu’aidant, vous pourrez bénéficier d’un suivi personnalisé, de la réflexion à la préparation des formalités. Sur simple appel téléphonique, un Conseiller sera dédié à votre accompagnement tout au long de la réflexion, en vous apportant informations et conseils.

EN QUOI CONSISTE L’ACCOMPAGNEMENT ?
Votre Conseiller vous présentera toutes les informations nécessaires pour déterminer vos besoins en termes de services, d’infrastructures et d’encadrement médical. Cette étude permettra de vous orienter dans le choix de la maison de retraite adaptée. Votre Conseiller vous accompagnera ensuite dans la constitution de votre budget, pour vous présenter les aides financières existantes, et vous aider à les mobiliser. Il vous viendra en aide enfin pour organiser les prises de rendez-vous pour visiter les établissements.

LE RÉSEAU DE MAISONS DE RETRAITE
Avec plus de 1 500 établissements publics ou privés, le service permet d’accéder à des solutions sur l’ensemble du territoire français. Votre Conseiller pourra vous orienter vers les structures correspondant précisément à vos besoins et à vos critères, selon les disponibilités.

POUR ACCÉDER À CE SERVICE GRATUIT
• Contactez un Conseiller au 01 78 16 14 10 du lundi au vendredi de 9 heures à 19 heures


Publication : 25 janvier 2018

A DÉCOUVRIR - MUSÉE DE LA GRANDE GUERRE DU PAYS DE MEAUX

museeFort d'une collection unique en Europe, le Musée de la Grande Guerre du Pays de Meaux propose une vision nouvelle du premier conflit mondial (1914-1918), à travers une scénographie innovante illustrant les grandes mutations et bouleversements de la société qui en ont découlé.

Le musée de la Grande Guerre rassemble une collection riche et diversifiée qui lui permet d’aborder le conflit aussi bien sur le plan technique et militaire que du point de vue humain et sociétal. Découvrez des uniformes complets représentant la plupart des pays belligérants, des pièces d'armement et d'artillerie, du gros matériel, des objets de la vie quotidienne sur le front ou à l'arrière ainsi qu’un fonds documentaires et d'arts graphiques d'une grande richesse.

Pour en savoir plus sur le musée : http://www.museedelagrandeguerre.eu/

C'est pourquoi la Poste a signé une convention permettant aux Postiers de bénéficier de tarifs réduits.

Les bénéficiaires de l'offre tarifaire sont les agents du groupe La Poste qu'ils soient fonctionnaires, en CDI ou en CDD. Elle s'étend :
• à leurs ayants droit : conjoint(e), enfants
• au personnel retraité du groupe La Poste
Les bénéficiaires devront présenter leur carte professionnelle ou une pièce justifiant de leur appartenance au groupe La Poste à la billetterie du musée.
  Horaires :
• Fermeture annuelle en janvier (un peu moins de 3 semaines)
• Ouvert de 9h30 à 18h sans interruption
• Fermeture hebdomadaire le mardi.
• Fermeture le 1er janvier, le 1er mai, le 25 décembre.
  Attention : clôture des caisses une demi-heure avant la fermeture du Musée.

  Accès :
Le chemin le plus court pour venir au musée depuis Paris
• Le matin : départ de la gare de l'Est à 8h51 en direction de Château Thierry, arrivée en gare de Meaux à 9h15, bus M6 à 9h20, arrivée au Musée à 9h37.
• L'après-midi : départ de la gare de l'Est à 13h51 en direction de Château Thierry, arrivée en gare de Meaux à 14h15, bus M6 à 14h20, arrivée au Musée à 14h37.
Rue lazare Ponticelli, 77100 Meaux {coordonnées GPS: Rue Lazare Ponticel li- 77100 Meaux - Lat : 48.971432, Long: 2.904724).
En voiture : Autoroute A4, suivre Meaux RN3 direction Meaux puis Soissons. Parking gratuit de 120 places.

Autres trajets en transport :
• À 30 minutes de Paris par la Gare de l'Est- à 10 minutes de la Gare de Meaux par les lignes de bus M6,10 (arrêt Musée de la Grande Guerre), 11, 63 et 65 (arrêt Hauts de Chantereine en face du Musée)
• À 35 mn de la gare RER A/TGV Chessy Marne la Vallée puis bus 19 jusqu'à la gare de Meaux.

tableau


Publication : 21 janvier 2018

Vous êtes Sénior, le programme Seniors en vacances, c'est 150 destinations de vacances sur toute la France à petits prix.

seniorsCe programme s'adresse aux retraités de 60 ans et plus (55 ans et plus pour les personnes handicapées). Renseignez vous ou inscrivez-vous dès maintenant pour les vacances d'été.

TOUS LES RETRAITÉS DE PLUS DE 60 ANS PEUVENT EN BÉNÉFICIER.
• 397 € pour une semaine de 8 jours / 7 nuits (tarif maximum) ou 237 € avec l’aide de l’ANCV sous conditions
• 332 € pour court séjour de 5 jours / 4 nuits (tarif maximum) ou197 € avec l’aide de l’ANCV sous conditions
Pour en savoir plus cliquez sur le lien : http://www.ancv.com/seniors-en-vacances
Vous pouvez aussi contacter l’ANR qui propose des départs en groupe pour ce programme.
Pour en savoir plus sur l'ANR, cliquez ici.


Publication : 8 janvier 2018

OUVERTURE DE LA SAISON ÉTÉ ! JUSQU'À -30% SUR VOTRE SÉJOUR

azurevaLes vacances d’été se préparent dès à présent !
Vous y retrouverez l’ensemble de notre offre avec nos Villages et Résidences de Vacances situés dans les plus belles régions de France.
En pension complète, demi-pension, location ou camping, il y a forcément une destination pour vous.





Téléchargez notre catalogue en PDF ou consultez-le en ligne.

DU NOUVEAU CET ÉTÉ...

Venez redécouvrir 4 Villages qui vous feront vivre une expérience unique autour de thèmes originaux !
- Plongez dans le Moyen-Âge dans notre Village Vacances** de Murol.
- Succombez à l’alliance de l’art et de l’Histoire dans notre Village Vacances de Hauteville-sur-Mer.
- Relaxez-vous dans notre Village Vacances*** de Sainte-Montaine.
- Passez à l’heure bretonne dans notre Village Vacances*** de Trégunc.
Une bonne occasion d’allier passions et vacances !


UNE OFFRE PREMIÈRE MINUTE EXCLUSIVEMENT POUR VOUS...

Bénéficiez jusqu’à -30%* sur votre séjour 8 jours / 7 nuits. Faites-vite ! L’offre est valable jusqu’au 15 février 2018 avec le code PRIMOETE18. Offre cumulable avec votre remise partenaire LA POSTE.

Alors ? Prêts à prendre des vacances ?

Réservez votre séjour sur http://www.azureva-vacances.com auprès de votre Cos ou auprès de nos conseillers vacances au 0.806.804.060 (prix d'un appel local).

* Conditions : Offre Primo Été 2018 jusqu’à -30 % avec le code promo : PRIMOETE18 valable du 20/12/2017 au 15/02/2018 pour une réservation d’un séjour semaine 8 jours/7 nuits minimum dans les Villages Vacances Azureva en demi-pension, pension complète ou location sur la saison Été 2018 hors période du 05/08/2018 au 19/08/2018, hors semaines douces et hors destinations partenaires. Offre aux stocks limités, suivant quotas par semaine, par typologies de logement et par destination et hors prestations complémentaires (taxe de séjour, assurance, frais de dossier, dépenses personnelles, transport, pack,...). Non rétroactive et non cumulable avec d’autres promotions. Azureva se réserve le droit de modifier ou d’annuler cette promotion. Les séjours semaine sont en arrivée le dimanche.
Offre cumulable avec votre remise partenaire LA POSTE.


Publication : 2 décembre 2017

Accompagnement d’enfant(s) partant en colonies de vacances

L’AVEA La Poste, association nationale du secteur Loisirs, offre la possibilité à tout enfant de postier de partir en vacances, quelle que soit sa région d’origine. Sans renier ses objectifs d’origine, l’AVEA a su adapter son offre de séjours pour répondre aux attentes des jeunes d’aujourd’hui.
Par ailleurs pour n’exclure aucune partie du territoire, l’AVEA achemine les enfants de toutes les régions de France vers les points de regroupement et de départ en colonies, généralement les aéroports ou gares parisiennes, parfois certaines métropoles comme Lille, Lyon ou Bordeaux.
Pour l’aider à répondre partout à ces besoins d’acheminement, l’AVEA offre la possibilité à des retraités, valides, de conduire, tous frais payés, quelques enfants de la gare de départ dans leur région (la plupart des grandes villes) jusqu’à la gare ou l’aéroport, souvent parisiens, où sont rassemblés ces enfants pour leur départ en séjour de vacances.

Aussi vous saurais-je gré par les moyens (bulletin, site web, mails…) que vous jugerez les plus adaptés d’informer vos adhérents sur la possibilité qui leur est donnée de se porter volontaires pour effectuer quelquefois dans l’année ces accompagnements. Une petite formation sera prodiguée aux volontaires retenus.

Les personnes intéressées adresseront leur candidature à :
AVEA, 8 rue Brillat Savarin, 75013 PARIS – Téléphone : 01 45 65 02 02
En indiquant leurs coordonnées personnelles (nom, prénom, date de naissance, adresse du domicile, téléphone, mail – s’il y a lieu -)


Publication : 4 décembre 2017

120 ans du mouvement ASPTT

ASPTTC’est à Bordeaux, en 1898, que naît l’Union Cycliste des Postes et des Télégraphes de la Gironde. Cette union avait pour objectif d’apprendre aux facteurs à faire du vélo et de permettre ainsi une distribution plus rapide et plus efficace du courrier. La création de cette association marque la naissance des ASPTT. 120 plus tard, la Fédération souhaite célébrer la création du mouvement au travers de différentes manifestations.

En Selle, l’événement cyclo des ASPTT

L’ASPTT Fédération Sportive a décidé d’honorer ce rendez-vous exceptionnel en lançant à travers la France un relais cycliste inter-ASPTT : « En selle pour les 120 ans de l’ASPTT ».
À l’instar de la flamme olympique, le livre d’or du mouvement ASPTT est transporté à vélo par les licenciés ASPTT d’étape en étape, de Bordeaux à Limoges point d’arrivée du challenge.

Ce sont donc 88 sections de cyclotourisme, de cyclisme et VTT au sein de la FSASPTT qui se relayent depuis avril 2017 sur un parcours de 7 812 km, divisé en 71 étapes (de 50 à 225 km) de Bordeaux à Limoges.
Chaque groupe de cyclistes ASPTT prend le départ de sa ville pour aller à la rencontre des cyclistes d’une ville voisine, en un lieu défini. Ce sera d’une part, l’occasion pour ces passionnés de cyclisme et ceux du mouvement ASPTT d’échanger autour d’une collation offerte par l’organisation et d’autre part, signer le livre d’or de la Fédération qui suit cette caravane. Chaque groupe reprend ensuite la route pour regagner sa ville d’origine avant la prochaine étape.
Ciquer sur l'image ci-dessous pour en savoir plus



Publication : 7 décembre 2017

VSA CORREZE - Offre Spéciale de Fin d'Année Promotion

Profitez d'une promotion de fin d'année (du 23/12/2017 au 02/01/2018) sur la location de votre pavillon !
Venez passer les fêtes de fin d'année à VSA-CORREZE
Séjour de 4 jours /3 nuits
74 euros/pers. (hébergement)
144 euros/pers. en demi-pension*
163 euros/pers. en pension complète*
Tarif enfant jusqu'à 11 ans : moins 50% sur la restauration
Les tarifs tiennent compte d'une réduction de 15%
*Les repas du réveillon de Noël ou du jour de l'An sont inclus dans le prix du séjour.
Venez, vous détendre en profitant de la piscine intérieure chauffée et de la salle de sport.
Nous vous accueillerons pour vous faire passez de bons moments dans une ambiance conviviale !
Réservez dès maintenant votre séjour sur le site afeh.net ou appelez le : 05 55 17 61 07.




Qui sommes nous ?

A l'origine des anciens ...(Lire la suite)




Amicale-Vie

Amicale vie

Amicale Vie

AMV = Le plus de l'ANR
Assurance décès
Un contrat pour vous
   Se prémunir


Comment nous joindre

Adresse : ANR 13, rue des Immeubles industriels
75011 Paris

Téléphone : 01 43 79 37 18
Courriel : anrsiege@orange.fr


Infos site

Nombre de visiteurs : compteur

Mise à jour : 7/06/18

Message au webmaster


Haut de page